Public Release:  Un chercheur conçoit un système de traitement des images qui détecte les traits d'humeur

Concordia University

Ce communiqué est disponible en anglais.

MONTRÉAL(Canada), le 2 décembre 2008 - Comment reconnaître une personne mal intentionnée? Le professeur Prabir Bhattacharya y travaille sur ses ordinateurs. Avec l'étudiant au doctorat Abu Sayeed Sohail, il conçoit en effet un système de traitement des images qui détecte et classe les expressions faciales.

Le système sert à analyser des photos d'individus, en particulier dans les lieux de grande affluence où la sécurité est d'une importance capitale, comme les aéroports. S'il était possible de prendre des photos de la foule au hasard et de les traiter assez rapidement, on pourrait ainsi repérer les personnes susceptibles de poser des problèmes.

Les expressions faciales ne concernent pas tout le visage; elles résultent seulement de certains groupes de muscles près des yeux, du nez et de la bouche. Le système élaboré mesure quinze points clés du visage, qu'il compare ensuite à des photos d'expressions faciales reconnaissables.

Prabir Bhattacharya et Abu Sayeed Sohail ont ainsi déterminé sept expressions faciales courantes, qui semblent relativement universelles, bien que dans l'ensemble, les expressions varient beaucoup d'une personne et d'une culture à l'autre.

###

Les résultats de leurs recherches ont été récemment publiés par Verlag Dr. Müller dans Classification of Human Facial Expression: A Prospective Application of Image Processing and Machine Learning.

Renseignements : M. Prabir Bhattacharya, PhD, 514 848-2424, poste 5381, ou prabir@ciise.concordia.ca

Source : Nadia Kherif Conseillère en relations médias Université Concordia Tél. : 514 848-2424, poste 4187 Cell. : 514 262-0909 Courriel : kherif@alcor.concordia.ca

http://relationsmedias.concordia.ca/

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.