[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 16-Jun-2009
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Veronique Perron
veronique.perron@cihr-irsc.gc.ca
Canadian Institutes of Health Research

Le gouvernement du Canada appuie la recherche pour remédier à la pénurie d'isotopes médicaux

Ce communiqué est disponible en anglais.

OTTAWA (16 juin 2009) – L’honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada appuiera la recherche visant à trouver des solutions de rechange au technétium 99m issu du nucléaire, le principal isotope médical touché par la fermeture du réacteur nucléaire de Chalk River. Les professionnels de la santé utilisent les isotopes médicaux ainsi que des technologies d’imagerie pour diagnostiquer et traiter des maladies telles que le cancer et les cardiopathies.

L’initiative annoncée aujourd’hui est le fruit d’un partenariat entre les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

« Notre gouvernement prend plusieurs mesures pour répondre aux besoins médicaux des Canadiens pendant cette pénurie d’isotopes médicaux », signale la ministre Aglukkak. « Nous nous employons notamment à financer des travaux de recherche qui permettraient de trouver des solutions de rechange au principal isotope médical produit à Chalk River. »

Le gouvernement du Canada consacre 6 millions de dollars à cette initiative de recherche visant à favoriser la recherche sur des isotopes médicaux non nucléaires qui puissent remplacer le technétium 99m dans certaines procédures d’imagerie médicale et appuyer la production et l’essai clinique de ces méthodes de rechange.

« Les cliniciens et les chercheurs canadiens dans le domaine de la santé sont des chefs de file mondiaux dans la mise au point et l’utilisation de technologies d’imagerie », affirme le Dr Alain Beaudet, président des IRSC. « Nous sommes heureux d’appuyer cet effort de recherche visant à trouver des solutions qui permettront de mieux répondre aux besoins des Canadiens. »

« Nous sommes fiers de collaborer à cette initiative », déclare la Dre Suzanne Fortier, présidente du CRSNG. « Il s’agit d’un enjeu complexe qui touche plusieurs disciplines. La participation de chimistes, de physiciens, d’ingénieurs et d’experts d’autres domaines connexes favorisera l’innovation et les découvertes dans ce secteur crucial. »

###

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme de recherche en santé du gouvernement du Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 000 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada. www.irsc-cihr.gc.ca

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) est un organisme fédéral dont la vision est d’aider à faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie quelque 26 500 étudiants universitaires et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 11 800 professeurs d’université chaque année, et favorise l’innovation en incitant plus de 1 400 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer. www.crsng-nserc.gc.ca



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]