[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 1-Mar-2010
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Julie Robert
julie.robert@muhc.mcgill.ca
514-843-1560
McGill University Health Centre

Les IRSC octroient une bourse de recherche de 300, 000 $

à Medicago, à l'Institut de recherche du CUSM et à l'Université McGill

Ce communiqué est disponible en anglais.

Montréal, 1er mars 2010 — Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont décerné une bourse de recherche de 300, 000 $ qui permettra d'étudier la nature de la réponse immunitaire déclenchée par les mécanismes d'action des particules pseudo-virales à base de plantes (VLP), au Dr Louis Vézina, Ph.D., directeur scientifique de Medicago et aux Dr Brian Ward et Dr Ciriaco Piccirillo de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR du CUSM) et de l'Université McGill.

"L'obtention de cette subvention gouvernementale constitue une nouvelle preuve de la valeur scientifique des activités de recherche que nous menons conjointement avec McGill en lien avec la mise au point de vaccins à particules pseudo-virales à base de plantes novateurs", a déclaré Andy Sheldon, président et chef de la direction de Medicago. "Une meilleure connaissance de tous les avantages pouvant découler d'une réponse immunitaire générée par nos VLP nous permettra de nous distinguer et de mieux positionner notre produit sur le marché. De plus, ces fonds permettront de réduire les coûts associés aux essais cliniques de phase II sur notre nouveau candidat vaccin contre la grippe H5N1. Selon nous, ce vaccin constituera l'option privilégiée pour accélérer la rapidité d'intervention du système de santé publique en cas de pandémie, car notre processus de fabrication de VLP à base de plantes est très efficace et relativement peu coûteux."

"Les VLP comptent parmi les technologies les plus prometteuses pour la fabrication de vaccins de prochaine génération. La simplicité technique et le faible coût des VLP produits à partir de plantes accroissent considérablement la valeur de ce dispositif d'administration qui représente la première plateforme technologique réellement susceptible de répondre aux besoins des pays en développement en matière de vaccins abordables", a souligné Brian Ward, directeur adjoint de l'IR du CUSM (sciences fondamentales). "Je suis ravi que nous ayons obtenu cette subvention des IRSC, car il est particulièrement important que nous acquérions une connaissance pointue du mode d'interaction de ces vaccins avec le système immunitaire."

La Société a récemment rapporté des résultats intérimaires positifs d'un essai clinique de phase I chez l'humain avec son vaccin contre la grippe aviaire H5N1 ("vaccin H5N1"). Le vaccin a été bien toléré, il a induit une solide réponse immunitaire et son innocuité a été démontrée. Les résultats complets de l'essai seront soumis aux fins de publication dans une revue scientifique et seront rendus publics dans les prochains mois. À partir de ces résultats, Medicago va poursuivre avec un essai clinique de phase II.

Le Dr Brian Ward est directeur adjoint de l'IR du CUSM (sciences fondamentales) et codirecteur du Centre d'évaluation des vaccins du CUSM et également professeur à la faculté de médecine de l'Université McGill. Le Dr Ciriaco Piccirillo est titulaire d'une chaire de recherche du Canada, chercheur principal au laboratoire d'immuno-régulation, directeur du Centre d'excellence FOCIS, directeur de la plateforme de détermination du phénotype immunitaire de l'IR du CUSM et professeur agrégé du département de microbiologie et d'immunologie de l'Université McGill.

###

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) constituent le principal organisme fédéral de financement de la recherche en santé au Canada. Son objectif est d'exceller, selon les normes internationales reconnues de l'excellence scientifique, dans la création de nouvelles connaissances et leur application en vue d'améliorer la santé de la population canadienne, d'offrir de meilleurs produits et services de santé et de renforcer le système de santé au Canada. Le Programme université-industrie des IRSC est conçu pour aider les chercheurs universitaires à collaborer avec des entreprises canadiennes exerçant des activités de recherche et développement dans le domaine de la santé. Le programme fait la promotion d'une grande variété de projets de recherche évalués par des pairs et financés conjointement par des entreprises canadiennes et les IRSC.

L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR du CUSM) est un centre de recherche de réputation mondiale dans le domaine des sciences biomédicales et des soins de santé. Établi à Montréal, au Québec, il constitue la base de recherche du CUSM, centre hospitalier universitaire affilié à la Faculté de médecine de l'Université McGill. L'Institut compte plus de 600 chercheurs, près de 1 200 étudiants diplômés et postdoctoraux et plus de 300 laboratoires de recherche consacrés à un large éventail de domaines de recherche, fondamentale et clinique. L'Institut de recherche est à l'avant-garde des connaissances, de l'innovation et de la technologie. La recherche de l'Institut est étroitement liée aux programmes cliniques du CUSM, ce qui permet aux patients de bénéficier directement des connaissances scientifiques les plus avancées. L'Institut de recherche du CUSM est soutenu en partie par le Fonds de la recherche en santé du Québec. Pour de plus amples renseignements, consulter l'adresse www.cusm.ca/research.

À propos de Medicago Inc. (MDG à la Bourse de croissance TSX)

Medicago s'est donné pour mandat de fournir des vaccins très efficaces et abordables reposant sur ses technologies exclusives de particules pseudo-virales et de fabrication. Medicago met au point des vaccins à particules pseudo-virales visant une protection contre une pandémie de grippe H5N1; pour ce faire, elle fait appel à un système d'expression transitoire qui produit des antigènes de vaccins recombinants dans des plantes non transgéniques. Cette technologie a le potentiel d'offrir des avantages en matière de vitesse et de coûts par rapport aux technologies concurrentes. Elle pourrait produire un vaccin prêt pour les tests en près d'un mois après l'identification et la réception des séquences génétiques d'une souche pandémique. Cette rapidité de production permettrait de vacciner la population avant que la première vague d'une pandémie ne frappe et de fournir de grandes quantités de vaccins sur le marché mondial. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Medicago, veuillez consulter le site www.medicago.com.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué contient des énoncés de nature prospective qui reflètent les attentes actuelles de Medicago, assujettis à certains risques et incertitudes découlant des affaires de Medicago et de l'environnement dans lequel la Compagnie évolue. Les énoncés contenus dans les présentes qui ne constituent pas des faits historiques peuvent être interprétés comme étant des énoncés prospectifs. Ces énoncés s'accompagnent fréquemment de termes tels que : « anticiper », « croire », « planifier », « estimer », « prédire », « projeter » et autres termes ou expressions analogues, dans la mesure ou ceux-ci sont liés à Medicago ou sa direction. Les énoncés prospectifs ne sont pas des faits historiques, mais reflètent les attentes actuelles de Medicago relativement à certains évènements ou résultats futurs. Ces énoncés prospectifs sont assujettis à certains risques et incertitudes qui pourraient entraîner des résultats réels différant considérablement de ceux prévus, incluant les éléments discutés dans la section «Facteurs de risques et incertitudes » de la Notice annuelle déposé le 25 mars 2009 . Medicago décline toute obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs ou de mettre à jour les raisons pour lesquelles les résultats réels pourraient différer de ceux reflétés par les énoncés prospectifs.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]