[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 15-Sep-2011
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Preeti Singh
psingh@burnesscommunications.com
301-280-5722
FIND

Premier test moléculaire de terrain en vue pour le diagnostic de la maladie du sommeil

Le progrès d'un partenariat public-privé aide à préparer le terrain pour l'élimination de cette maladie parasitaire débilitante et mortelle

Ce communiqué est disponible en anglais.

Bamako, Mali (15 septembre 2011) – La fondation à but non lucratif FIND, basée à Genève, et la société de diagnostics japonaise Eiken ont annoncé aujourd'hui qu'un test moléculaire de nouvelle génération, conçu spécialement pour la maladie du sommeil - une maladie parasitaire mortelle, aussi appelée trypanosomiase humaine africaine (THA) - est prêt à être utilisé dans des études accélérées sur le terrain, dans plusieurs sites en République démocratique du Congo et en Ouganda. Si tout ce passe comme prévu, le test LAMP (loop-mediated isothermal amplification), qui a déjà passé les phases de conception et de développement, sera disponible pour utilisation clinique en 2012.

Cette annonce a été faite lors de la 31ème conférence biennale du conseil international scientifique pour la recherche et le contrôle de la trypanosomiase (International Scientific Council for Trypanosomiasis Research and Control, ISCTRC) à Bamako (Mali).

Conçu spécialement pour convenir à une utilisation dans les zones rurales africaines où la maladie est prévalente, le test LAMP promet une amélioration considérable de la capacité de confirmer un diagnostic de la maladie du sommeil - même lorsque les parasites sont présents en nombre restreint – grâce à la détection de l'ADN du parasite dans les échantillons des patients. FIND est aussi en train de vérifier l'utilité de LAMP comme outil de confirmation de la guérison après un traitement contre la THA. Ceci permettrait de réduire considérablement la durée de la période de suivi, et pourrait éliminer la nécessité de multiples ponctions lombaires.

Si elle n'est pas diagnostiquée et traitée de manière précoce, la maladie du sommeil progresse inexorablement vers un stade où les parasites pénètrent dans le cerveau, ce qui rend le traitement plus difficile, et augmente la probabilité de dommages neurologiques irréversibles.

«Nous sommes heureux d'apprendre que FIND accélère son programme de travail, pour apporter des tests diagnostics moléculaires sur le terrain», a déclaré Dr Jean Jannin, coordinateur au département du contrôle des maladies tropicales négligées de l'Organisation Mondiale de la Santé. « Des outils plus faciles d'utilisation, stables et meilleurs marché - qui ont une grande spécificité et sensibilité - sont de plus en plus nécessaires alors que nous nous approchons de l'élimination de maladies telles que la maladie du sommeil, afin de maintenir des systèmes de surveillance efficaces aux niveaux les plus périphériques. »

LAMP est une plate-forme diagnostique moléculaire qui détecte l'ADN des pathogènes dans les échantillons des patients, avec une spécificité et une sensibilité très élevées. Contrairement à la plupart des autres tests similaires, LAMP amplifie l'ADN cible à une température constante, ce qui signifie qu'il peut être utilisé avec beaucoup moins d'équipements de laboratoire que d'autres tests moléculaires. Les réactifs pour LAMP peuvent être conservés à température ambiante, car ils sont séchés directement dans les tubes de réaction. De plus, les résultats peuvent être détectés à l'œil nu, plutôt qu'avec un équipement compliqué de détection requis pour des méthodes plus conventionnelles.

« Le test LAMP a un énorme potentiel de santé publique. Un outil de diagnostic sophistiqué mais pratique, il peut être utilisé en dehors des laboratoires traditionnels par des techniciens sans formation spécialisée en biologie moléculaire, plus près des zones éloignées où vivent les patients » a dit le président et directeur général de Eiken, Tetsuya Teramoto.

La maladie du sommeil - une maladie tropicale négligée mais mortelle - affecte les communautés rurales pauvres de l'Afrique sub-saharienne. Elle est transmise à travers une piqûre de la mouche tsé-tsé, et environ 60 millions de personnes dans 36 pays sont considérés comme étant à risque. Il n'y a pas de signes cliniques caractéristiques de la maladie, ce qui la rend particulièrement difficile à diagnostiquer. Si les personnes infectées ne reçoivent pas de traitement, elles sont condamnées à mourir. Le diagnostic de la maladie du sommeil est basé actuellement sur l'identification de suspects avec un test de dépistage par des agents de santé formés, et la détection de parasites dans le sang ou d'autres échantillons avec un microscope.

LAMP pourrait aussi être utilisé pour l'analyse simultanée d'un grand nombre d'échantillons, et le test à un grand potentiel pour diagnostiquer la trypanosomiase animale, ou nagana, maladie qui provoque chaque année des pertes de plus de $4,2 milliards chez les agriculteurs africains.

«Je suis particulièrement heureux que cette plate-forme révolutionnaire sera utilisée pour la maladie du sommeil » a déclaré Giorgio Roscigno, directeur général de FIND. « Une fois que cette nouvelle technologie deviendra plus intégrée dans les systèmes de santé des pays en voie de développement, nous nous attendons à voir croître l'utilisation de LAMP pour d'autres maladies tropicales négligées. »

FIND et Eiken travaillent en partenariat depuis six ans pour développer LAMP pour plusieurs maladies, y compris la tuberculose, la THA et le paludisme. Ceci est en accord avec la philosophie de FIND de se concentrer sur le développement de plates-formes technologiques polyvalentes qui peuvent être utilisées par des agents de santé pour la détection de nombreuses maladies avec un seul instrument.

L'accélération des études sur le terrain du test LAMP pour la THA ouvre la voie à FIND et à ses partenaires vers la récolte des informations nécessaires à l'Organisation Mondiale de la Santé, pour que celle-ci puisse se prononcer sur les implications de ce nouveau test sur les politiques sanitaires mondiales.

« Avec le soutien de nos partenaires et bailleurs de fonds, FIND a déjà pu amener cinq nouvelles technologies diagnostiques à l'approbation de l'OMS, » a déclaré Roscigno. «C'est un testament de la puissance possible lorsque l'on rassemble les secteurs public et privé dans la lutte contre les maladies liées à la pauvreté. Ensemble, nous contribuons à l'avancée vers un monde libre de la maladie du sommeil, et d'autres maladies tropicales négligées. "

###

A propos de FIND
www.finddiagnostics.org

FIND (Fondation for Innovative New Diagnostics, ou fondation pour de nouveaux diagnostics innovants) est dédiée au développement de nouveaux tests diagnostics abordables, facile à utiliser et à la pointe de la technologie pour sauver des vies dans les régions les plus pauvres du monde. Depuis le stade de l'idée initiale et la découverte scientifique, jusqu'à la mise en œuvre pratique de nouveaux tests, l'organisation travaille avec de multiples groupes, du milieu universitaire, de l'industrie, des bailleurs de fonds, des partenaires sur le terrain, les ministères de la santé, ainsi que l'Organisation Mondiale de la Santé. Avec cinq nouveaux outils diagnostiques pour la tuberculose déjà en utilisation, FIND a également établi des programmes sur le paludisme et la maladie du sommeil, et a aussi commencé à travailler sur d'autres maladies négligées comme la leishmaniose. Lancé en 2003, la Fondation à but non-lucratif est certifiée ISO et financée par les secteurs privé et public, y compris la Fondation Bill & Melinda Gates, le gouvernement des Pays-Bas, l'Union Européenne, UNITAID, le Département britannique pour le développement international (DfID), les National Institutes of Health (États-Unis) et UBS Optimus Foundation.

A propos d'Eiken
www.eiken.co.jp/en/

Eiken Chemical Co., Ltd, a plus de 70 ans d'expérience dans le domaine des diagnostics médicaux, et a été la première entreprise japonaise à commercialiser avec succès la fabrication de milieux de culture en poudre pour analyses microbiologiques. La compagnie s'est établie comme un leader dans le marché des diagnostics cliniques, et a un fort engagement dans la recherche et développement de produits et technologies qui comblent les besoins à la pointe de la médecine contemporaine. La technologie LAMP, développée par Eiken en 1998, est désormais une technologie de base utiliseée pour le développement d'une gamme de produits.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.