[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 1-Feb-2012
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Natasha Pinol
npinol@aaas.org
202-326-7088
American Association for the Advancement of Science

Le massage accélère la récupération musculaire

Masser aide les muscles lésés à se rétablir plus vite rapporte une nouvelle étude sur des hommes. Les résultats suggèrent qu'une thérapie par massage peut atténuer les douleurs musculaires par les mêmes mécanismes biologiques que les traitements contre la douleur et pourrait en être une alternative efficace. Malgré le fait que le massage soit une méthode de plus en plus courante pour soulager la douleur chez des patients atteints de maux divers, très peu de travaux ont tenté de cerner les bases moléculaires de cet effet. Dans leur travail, Justin Crane et ses collègues ont pratiqué une thérapie par massage sur un petit groupe d'hommes en bonne santé qui avaient fait un vigoureux exercice physique. Ils montrent qu'à peine 10 minutes de ce traitement réconfortant active des capteurs biochimiques qui envoient des signaux aux cellules musculaires réduisant l'inflammation. Ces signaux améliorent aussi la capacité des cellules musculaires à faire de nouvelles mitochondries. Comme celles-ci jouent un rôle important dans la production d'énergie, la thérapie par massage pourrait accélérer la récupération des muscles abimés chez les athlètes et favoriser aussi la guérison chez des patients ayant des troubles musculosquelettiques. Chose surprenante, une idée souvent répétée est apparue fausse : le massage n'aidait pas à évacuer l'acide lactique des muscles fatigués.

###

Article : « Massage Therapy Attenuates Inflammatory Signaling After Exercise-Induced Muscle Damage » par J.D. Crane, D.I. Ogborn, C. Cupido, J.M. Bourgeois, M.A. Tarnopolsky de l'Université McMaster à Hamilton, ON, Canada; S. Melov du The Buck Institute for Research on Aging à Novato, CA; A. Hubbard de l'Université de Californie à Berkeley, CA.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.