[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 18-Feb-2012
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Christine Wilson
wilson@physics.mcmaster.ca
905-525-9140 x274831
Natural Sciences and Engineering Research Council

La fabrique d’étoiles : observation de la galaxie Arp 220

Ce communiqué est disponible en anglais.

Vancouver (Colombie-Britannique), le mercredi 15 février 2012 — La galaxie Arp 220 abrite plusieurs amas d'étoiles géantes – environ 10 millions de masses solaires – qui sont deux fois plus gros que tout autre amas d'étoiles comparable de la Voie lactée. Christine Wilson, de la University McMaster, se passionne pour cette galaxie mouvementée qui regorge de cibles propices à l'observation de la formation des étoiles.

L'activité stellaire est considérable dans cette galaxie qui en est aux derniers stades de la fusion entre deux galaxies plus grosses. « Nous pouvons observer de près un phénomène qui était commun au commencement de l'univers, lorsque de nombreuses galaxies fusionnaient », précise Mme Wilson.

À l'occasion de l'assemblée annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS) qui aura lieu cette semaine à Vancouver, Mme Wilson présentera les résultats de ses travaux sur le rythme fulgurant de la formation stellaire dans la galaxie Arp 220 – un rythme 200 fois plus rapide que celui de la Voie lactée. En outre, tout cela se déroule dans un espace extrêmement petit : le diamètre du noyau de formation stellaire d'Arp 220 mesure environ 3 000 années lumière. En comparaison, celui de notre galaxie mesure environ 60 000 années-lumière.

À l'aide de l'Observatoire spatial Herschel (un télescope satellisé), l'équipe de Mme Wilson a détecté de grandes quantités d'hydrogène moléculaire très chaud dans la galaxie Arp 220, une découverte surprenante qui implique que l'hydrogène moléculaire serait le principal mécanisme de refroidissement du gaz à haute température. Elle a également observé un vent massif, issu du centre de la galaxie, qui poussait le gaz moléculaire hors du noyau central de formation stellaire.

###

Mme Wilson présentera les résultats des travaux de son équipe à l'occasion de la séance de l'AAAS intitulée The Life Cycle of Matter in Galaxies: Results from the Herschel Space Observatory (Le cycle de vie de la matière dans les galaxies : résultats des travaux réalisés à l'Observatoire spatial Herschel), qui aura lieu le samedi 18 février, de 8 h 30 à 11 h 30, dans la salle 109 de l'immeuble de l'Ouest du Vancouver Convention Centre. Le vendredi 17 février, elle fera aussi un exposé sur l'utilisation de l'imagerie à haute résolution pour l'étude des premières phases de la formation stellaire et des amas d'étoiles.

Les travaux de Mme Wilson sont appuyés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Renseignements :

Christine Wilson
McMaster University
Tél. : 1 905 525 9140, poste 274831 (jusqu'à midi le 16 février)
Courriel : wilson@physics.mcmaster.ca

Arnet Sheppard
CRSNG
Tél. : 1-613-410 7592
Courriel : arnet.sheppard@nserc-crsng.gc.ca



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.