[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 18-Feb-2012
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Judith Myers
myers@zoology.ubc.ca
604-224-3438
Natural Sciences and Engineering Research Council

Repousser l’invasion de la centaurée

Ce communiqué est disponible en anglais.

Vancouver (Colombie-Britannique), le mercredi 15 février 2012 — Le problème des espèces envahissantes peut sembler n'avoir aucun rapport avec la vie de la plupart des gens. Mais dans certaines régions du Royaume Uni, une plante envahissante crée un problème qui frappe littéralement les maisons. En effet, la présence de la renouée envahissante sur un terrain empêche les acheteurs éventuels d'obtenir une hypothèque. Cette plante asiatique destructive, qui peut démolir des murs et des routes, est également en train de s'enraciner dans de nombreuses régions du Canada.

Les travaux de recherche réalisés par Judith Myers, une professeure émérite d'écologie à la University of British Columbia, montrent qu'il est possible de changer le cours des événements. À l'occasion de l'assemblée annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS) qui aura lieu à Vancouver cette semaine, elle expliquera comment ses travaux ont contribué à atténuer la menace que pose une plante similaire : la centaurée. Cette plante de prairie s'est répandue dans la région intérieure de la Colombie Britannique, ruinant les pâturages et nuisant aux économies locales. À la suite de l'analyse de nombreux insectes européens en vue de trouver ceux qui se régaleraient de la centaurée, mais qui ne toucheraient à rien d'autre, et de l'introduction d'un insecte en Amérique du Nord, la centaurée a connu un déclin important et rapide.

Pour chaque dollar qui a été consacré au programme de lutte, la Colombie Britannique a retiré un avantage économique d'une valeur de 17 $. Selon une estimation de 2008, le coût annuel des mauvaises herbes envahissantes se chiffrait à 65 millions de dollars pour la Colombie Britannique uniquement. Il est donc évident que la réussite du programme est une victoire tant pour l'économie que pour l'écologie.

###

Mme Myers présentera les résultats de ses travaux à la séance intitulée Transcending Interdisciplinary Research Barriers: Best Practices for Mobilizing Knowledge (Transcender les barrières de la recherche interdisciplinaire : pratiques exemplaires pour l'application des connaissances), qui aura lieu le samedi 18 février, de 13 h 30 à 16 h 30, dans la salle 213 de l'immeuble de l'Ouest du Vancouver Convention Centre.

Les travaux de recherche de Mme Myers sont appuyés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Renseignements :

Judith Myers
University of British Columbia
Tél. : 1-604-224-3438
Cell. : 1-604-970-0675
Courriel : myers@zoology.ubc.ca

Arnet Sheppard
CRSNG
Tél. : 1-613-410 7592
Courriel : arnet.sheppard@nserc-crsng.gc.ca

###


[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.