Public Release:  Une étude démontre que, lorsque c'est la mère qui cuisine, les enfants sont mieux nourris et moins obèses

University of Granada

Ce communiqué est disponible en anglais.

  • Des scientifiques de l'Université de Grenade ont vérifié, de plus, que les enfants dont la mère posséde des études supérieures présentent un meilleur état nutritionnel.
  • Pour cela, ils ont travaillé avec un échantillonnage de 718 enfants et adolescents entre 9 et 17 ans.

Des scientifiques de l'Université de Grenade ont confirmé qu'il existe un rapport significatif et direct entre l'état alimentaire des enfants et la personne qui prépare les repas des enfants à la maison. Ainsi, les enfants dont les menus sont préparés par leur mère sont mieux nourris et moins obèses, tandis que l'état nutritionnel des enfants empire lorsqu'une personne autre que la mère prépare le menu familial.

Ce travail, publié récemment dans la revue Nutrición hospitalaria, a révélé que la question de savoir qui élabore le menu familial tous les jours est « très importante ». Les scientifiques ont observé que lorsque le menu familial est élaboré par des personnes différentes à la mère, l'état alimentaire des enfants empire considérablement. Ceci est dû à ce qu'actuellement « la mère continue à être la figure familiale que connaît le mieux les nécessités alimentaires de ses enfants, et la mieux préparée, en termes de connaissances nutritionnelles, pour élaborer et maintenir une alimentation familiale optimale. »

Cet article a été publié par les chercheurs de l'Université de Grenade María José Aguilar Cordero et Emilio González Jiménez (Département d'Infirmerie), Carmen García García (Laboratoire d'Anthropologie Physique), Pedro García López (Département de Statistique), Carlos Alberto Padilla López et Judit Álvarez Ferre (Groupe PAI de Recherche CTS-367 de la Junte Andalouse) et Esther Ocete Hita (Département de Pédiatrie).

718 enfants de Grenade

Les chercheurs ont employé pour cette recherche un échantillonnage de 718 enfants et adolescents entre 9 et 17 ans, appartenant à 13 centres éducatifs publics et privés de la ville de Grenade et sa province. Moyennant des techniques d'anthropométrie, ils ont étudié les variables de poids et de taille des sujets et, avec cela, l'indice de masse corporelle en fonction de l'âge et du sexe. Ils ont également analysé six plis cutanés (pli tricipital, bicipital, sous-scapulaire, supra-iliaque, de la cuisse et du mollet), ainsi que quatre périmètres corporels : la ceinture, la hanche, le bras et la cuisse.

D'autre part, dans le but d'analyser l'influence de l'environnement familial dans le développement du surpoids et de l'obésité parmi la population scolaire, les chercheurs de l'UGR ont employé un questionnaire spécifiquement élaboré par le groupe de recherche, où on a recueilli de l'information se rapportant à certains aspects de l'environnement familial, mais aussi à la fréquence de consommation de certains aliments et à la pratique d'un activité physique.

Loisirs sédentaires

Les chercheurs ont trouvé de même un rapport entre la pratique des loisirs sédentaires et l'indice de masse corporelle (IMC), et ont trouvé des différences statistiquement significatives pour ce qui est de l'IMC des individus présentant des attitudes oisives éminemment sédentaires et ceux qui n'en présentent pas. Ainsi, à mesure qu'augmente le nombre d'heures consacrées à la télévision, aux jeux vidéo ou simplement à l'internet, leurs ponctuations dans l'IMC augmentent exponentiellement.

En vue des résultats de ce travail, les scientifiques ont conclu qu'il existe « un besoin impérieux » de stimuler des pratiques et un genre de vie salutaire chez les familles, parmi lesquelles il est hautement recommandable de pratiquer de l'exercice physique moyennant des « jeux classiques ». C'est le meilleur moyen de conserver un état nutritionnel adéquat et, en définitive, un état de santé optimale, surtout quand les principaux impliqués sont très jeunes, comme c'est le cas de la population scolaire.

###

Référence bibliographique: Nutr Hosp. 2012; 27 (1):177-184

Contact: Mª José Aguilar Cordero. Département d'Infirmerie de l'Université de Grenade. Tél. : 958-242897. Courriel: mariajaguilar@telefonica.net

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.