[ Back to EurekAlert! ]

PUBLIC RELEASE DATE:
29-Aug-2012

[ | E-mail ] Share Share

Contact: Natasha Pinol
npinol@aaas.org
202-326-7088
American Association for the Advancement of Science
@AAAS_News

Des nanoparticules traitées pour diffuser dans le cerveau

Des nanoparticules recouvertes d'une substance chimique appelée polyéthylène glycol, ou PEG, peuvent pénétrer dans le tissu du cerveau et pourraient ainsi représenter un nouveau moyen d'acheminer des médicaments anticancéreux aux tumeurs cérébrales.

Elizabeth Nance et ses collègues ont trouvé que des particules bien plus grosses que ce que l'on pensait pouvaient pénétrer dans le tissu cérébral du moment qu'elles sont recouvertes d'un épais tapis de PEG.

La nouvelle étude montre que des particules plus grosses que 100 nanomètres peuvent diffuser à travers le cerveau du rat ou de l'homme. Comparée à un ballon de football, une particule de ce diamètre est l'équivalent en taille de ce ballon comparé à la Terre.

Le revêtement dense de PEG agit en minimisant l'adhérence des nanoparticules à diverses structures dans le cerveau, ce qui leur permet de naviguer dans le milieu poreux entre les cellules appelé espace extracellulaire.

Ces résultats renseignent sur la structure de cet espace dans le cerveau et pourraient servir aux scientifiques dans la conception de systèmes de nanoparticules plus efficaces pour acheminer des médicaments.

###

Article : « A Dense Poly(Ethylene Glycol) Coating Improves Penetration of Large Polymeric Nanoparticles Within Brain Tissue » par E.A. Nance, G.F. Woodworth, K.A. Sailor, Q. Xu, C. Eberhart et J. Hanes de l'École de Médecine de l'Université Johns Hopkins à Baltimore, MD ; E.A. Nance, T.-Y. Shih, G. Swaminathan et D. Xiang de l'Université Johns Hopkins à Baltimore, MD.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.