[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 8-Aug-2012
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Natasha Pinol
npinol@aaas.org
202-326-7088
American Association for the Advancement of Science

Le vaccin contre le virus Nipah efficace chez le singe

Un nouveau vaccin contre le virus Nipah peut protéger des singes, ce qui offre l'espoir qu'un traitement efficace soit développé pour les gens.

Des apparitions récurrentes d'infections par le virus Nipah ont conduit à des décès dans des pays comme l'Inde et le Bengladesh mais aucun traitement efficace ni méthode de prévention ne sont encore disponibles. Un virus apparenté appelé Hendra s'est aussi manifesté en Australie. Les deux virus proviennent de chauves-souris mais seul le virus Nipah est directement transmissible à l'homme.

Le virus Hendra infecte normalement le cheval et passe ensuite chez les gens. Les personnes infectées commencent par présenter des symptômes grippaux comme de la fièvre et un mal de tête. Puis une inflammation du cerveau et des crises peuvent se produirent, menant souvent au décès.

Katharine Bossart et ses collègues montrent qu'un vaccin dirigé contre une seule protéine du virus Hendra, la glycoprotéine G, peut protéger des singes verts d'Afrique. Il agit en stimulant la production de taux élevés d'anticorps qui neutralisent les deux virus.

Les chercheurs ont vacciné les animaux avec diverses doses de glycoprotéine G et ont été surpris de trouver que même la plus faible conférait une protection complète contre le virus Nipah. Ces résultats favorisent un peu plus des essais cliniques pour ce vaccin potentiel contre le virus Nipah.

###

Article : « A Hendra Virus G Glycoprotein Subunit Vaccine Protects African Green Monkeys from Nipah Virus Challenge » par K.N. Bossart et A.C. Hickey de la Boston University School of Medicine à Boston, MA ; B. Rockx, F. Feldmann et H. Feldmann du National Institutes of Health, Rocky Mountain Laboratories à Hamilton, MT ; B. Rockx, J.B. Geisbert et T.W. Geisbert de l'University of Texas Medical Branch à Galveston, TX ; D. Brining, D. Scott et R. LaCasse du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, National Institutes of Health, Rocky Mountain Laboratories à Hamilton, MT ; Y.-R. Feng, Y.-P. Chan et C.C. Broder de l'Uniformed Services University à Bethesda, MD ; H. Feldmann de l'Université du Manitoba à Winnipeg, MB, Canada.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.