Public Release:  Octroi de subventions de recherche sur le parkinson et le VIH à des cliniciens chercheurs du Neuro

McGill University

Ce communiqué est disponible en anglais.

Les cliniciens chercheurs adoptent une approche unique et intégrée qui est essentielle à l'avancement de la science et de la médecine. Les problèmes de santé observés lors de consultations inspirent leurs travaux et ils mettent en application leurs découvertes en laboratoire pour répondre aux besoins de patients. Ce modèle d'intégration est la marque distinctive de l'Institut et hôpital neurologiques de Montréal - le Neuro, de l'Université McGill et du CUSM et il est maintenant reproduit partout au monde. Aujourd'hui, deux cliniciens chercheurs du Neuro ont obtenu des subventions pour poursuivre leurs travaux de recherche sur la maladie de Parkinson et le VIH/sida.

Étudier le lien d'une enzyme avec la maladie de Parkinson

Lorsque la protéine parkin accomplit sa fonction convenablement, elle contrôle la qualité d'autres protéines et marque celles qui ne travaillent plus bien en vue de leur destruction. En présence de mutations dans le gène pour le parkin, ce processus est inefficace, ce qui cause la mort cellulaire et mène à une forme familiale de la maladie de Parkinson. Le Dr Edward Fon, directeur du programme sur la maladie de Parkinson de McGill et clinicien chercheur au Neuro, étudie ce qui régule le processus de marquage du parkin et le rôle qu'une enzyme spécifique qui supprime les marques pourrait avoir dans ce processus. Approfondir la régulation de ce processus pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements pour la maladie de Parkinson. Aujourd'hui, le Dr Fon reçoit la subvention de 45 000 $ du projet pilote Porridge for Parkinson's (Toronto) du programme national de recherche de la Société Parkinson Canada.

Étudier des questions complexes liées au vieillissement et à la détérioration neurologique chez des personnes vivant avec le VIH/sida

Le traitement du VIH/sida a amélioré considérablement l'espérance de vie et la santé de personnes qui en sont atteintes. Or, le virus et son traitement continuent d'avoir d'importantes répercussions sur la santé physique et mentale et les personnes infectées ont un taux élevé de troubles médicaux comorbides. Quatre nouvelles équipes de recherche visant à aider des Canadiens atteints du VIH examineront le lien entre le VIH et des problèmes de santé chroniques liés spécifiquement au vieillissement et à la santé mentale. Ces chercheurs recevront approximativement 10 millions de dollars aujourd'hui. Les équipes de recherche seront financées par le Programme de recherche des IRSC sur la comorbidité liée au VIH, développé en collaboration avec des organisations partenaires et destiné à répondre aux priorités de personnes ayant le VIH. Docteure Lesley Fellows, directrice par intérim du Département de neurologie et neurochirurgie et clinicienne chercheuse au Neuro, recevra 2,49 M$ pour diriger les travaux novateurs et aux effets pragmatiques d'un groupe d'experts en neurosciences, en épidémiologie et en VIH afin d'améliorer la santé du cerveau de personnes atteintes du VIH.

###

Le Neuro

L'Institut et hôpital neurologiques de Montréal, le Neuro, est un centre médical universitaire unique qui se consacre aux neurosciences. Fondé en 1934 par le Dr Wilder Penfield, le Neuro a acquis une renommée internationale pour son intégration de la recherche, de ses soins exceptionnels aux patients et de sa formation spécialisée, essentiels à l'avancement de la science et de la médecine. À la fois institut de recherche et d'enseignement de l'Université McGill, le Neuro constitue l'assise de la mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Les chercheurs du Neuro sont des chefs de file reconnus mondialement pour leur expertise en neurosciences cellulaire et moléculaire, en imagerie du cerveau, en neurosciences cognitives, ainsi que dans l'étude et le traitement de l'épilepsie, de la sclérose en plaques et de troubles neuromusculaires. Pour tout renseignement, veuillez consulter leneuro.com.

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.