Public Release:  Mimer l'oedème pulmonaire avec un poumon sur micropuce

American Association for the Advancement of Science

Deux nouvelles études nous renseignent sur l'oedème pulmonaire, qui correspond à une diffusion de liquide dans les sacs pulmonaires du poumon.

Un dispositif de poumon sur micropuce qui mime les fonctions d'un poumon sain peut être utilisé pour tester des médicaments capables de traiter ce phénomène. Dongeun Huh et ses collègues avaient déjà mis au point il y a quelques années une petite puce flexible de silicone en se servant des techniques de fabrication empruntées à l'industrie des puces électroniques.

Dans l'étude actuelle, ils ont créé un poumon sur micropuce qui reproduit les symptômes de l'oedème pulmonaire et traité sa pathologie avec une petite molécule appelée GSK2193874. Le médicament introduit dans le dispositif a permis de garder les vaisseaux sanguins étanches. Un article Perspective commente ce résultat.

Dans une autre étude, Kevin Thorneloe et ses collègues montrent que le GSK2193874 agit en bloquant l'activité d'un canal ionique clé présent dans les poumons. L'équipe a testé le médicament dans les poumons de rongeurs et de chiens au début d'un oedème provoqué par un arrêt cardiaque. Le traitement a amélioré le fonctionnement des poumons et réduit la diffusion de liquide, ce qui suggère qu'il pourrait apporter un bénéfice à des patients victimes d'un oedème pulmonaire.

###

Article : « A Human Disease Model of Drug Toxicity-Induced Pulmonary Edema in a Lung-on-a- Chip Microdevice » par D. Huh, D.C. Leslie, J.P. Fraser, G.A. Hamilton et D.E. Ingber de l'Université de Harvard à Boston, MA ; D. Huh, D.C. Leslie, B.D. Matthews, S. Jurek et D.E. Ingber du Children's Hospital Boston et de la Harvard Medical School à Boston, MA ; K.S. Thorneloe et M.A. McAlexander de GlaxoSmithKline à King of Prussia, PA.

Article : « An Orally Active TRPV4 Channel Blocker Prevents and Resolves Pulmonary Edema Induced by Heart Failure » par K.S. Thorneloe, M. Cheung, W. Bao, H. Alsaid, S. Lenhard, M. Costell, K. Maniscalco-Hauk, J.A. Krawiec, A. Olzinski, E. Gordon, I. Lozinskaya, L. Elefante, P. Qin, D.S. Matasic, C. James, J. Tunstead, J. Larkin, M. Burgert, G. Ye, H.S. Eidam, K.B. Goodman, J.R. Toomey, T.J. Roethke, B.M. Jucker, C.G. Schnackenberg, J.J. Lepore et R.N. Willette de GlaxoSmithKline à King of Prussia, PA ; M.-Y. Jian et M.I. Townsley de l'Université de l'Alabama du sud à Mobile, AL ; B. Donovan, L. Kallal, A. Waszkiewicz, K. Vaidya, E.A. Davenport, L.N. Casillas, R.W. Marquis de GlaxoSmithKline à Collegeville, PA.

Article : « Improving Risk Assessment » par D.M. Dambach et H. Uppal de Genentech à South San Francisco, CA.

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.