[ Back to EurekAlert! ] Public release date: 27-Feb-2013
[ | E-mail Share Share ]

Contact: Natasha Pinol
npinol@aaas.org
202-326-6440
American Association for the Advancement of Science

Une protéine conçue pour restaurer la perte de coloration de la peau

La vie nous expose à un stress physique et émotionnel constant, que ce soit lors de la perte d'un travail, l'exposition à certains produits chimiques ou à une exposition excessive au soleil. Les protéines produites par l'organisme en réponse au stress peuvent jouer un rôle dans le vitiligo, problème de dépigmentation de la peau sur des surfaces aléatoires de la peau, qui se traduit par des taches irrégulières blanches sur une peau autrement normale. La seule option pour la plupart des personnes atteintes de vitiligo est de maquiller les taches ou d'utiliser des pommades aux corticostéroïdes inefficaces. Dans les cas graves, on procède à des greffes de peau. Jeffrey Mosenson et ses collègues ont trouvé qu'une protéine du stress particulière, la HSP70 inductible, active les cellules immunitaires responsables de la mort des cellules pigmentaires de la peau, les mélanocytes. Les auteurs ont fabriqué une version mutante de cette HSP70i qui se lie à ces cellules immunitaires et les désactive, bloquant ainsi la réponse autoimmune. Lorsqu'elle est injectée dans la peau de souris sous la forme d'un vaccin, les chercheurs ont trouvé que cette nouvelle thérapie peut protéger les cellules pigmentaires normales de la mort tout en les poussant à recoloniser les aires malades. Même si des questions demeurent, par exemple pour savoir si ce traitement est pérenne, l'étude pose des bases pour un nouveau traitement potentiel du vitiligo.

###

Article : « Mutant HSP70 Reverses Autoimmune Depigmentation in Vitiligo » par J.A. Mosenson, A. Zloza, J.M. Eby, C. Denman, M.I. Nishimura, J.A. Guevara-Patino, I.C. Le Poole de la Loyola University Chicago à Maywood, IL ; A. Zloza, E.J. Huelsmann, A.T. Lacek, A. Alamiri du Rush University Cancer Center à Chicago, IL ; A. Zloza, E.J. Huelsmann, A.T. Lacek, A. Alamiri, T. Hughes, S.D. Bines, H.L. Kaufman du Rush University Medical Center à Chicago, IL ; J.D. Nieland de l'Université d'Aarhus à Aarhus C, Danemark ;, E. Garrett-Mayer, S. Mehrotra de la Medical University of South Carolina à Charleston, SC ; P. Kumar de l'Illinois Math and Science Academy à Aurora, IL ; F.J. Kohlhapp de l'Université de Chicago à Chicago, IL ; A. Overbeck de Lumiderm à Madrid, Espagne ; C. Hernandez de l'Université de l'Illinois à Chicago de Chicago, IL.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.