[ Back to EurekAlert! ]

Public release date: 24-Jun-2013

[ | E-mail ] Share Share

Contact: Jenny Ryan
jenny.ryan@nrcresearchpress.com
Canadian Science Publishing (NRC Research Press)
@cdnsciencepub

Tout est dans les gènes, y compris le dispositif de repérage

Technologie de pointe utilisee pour marquer genetiquement les poissons dans le bassin de la Snake River

Ce communiqué est disponible en anglais.

Le marquage parental (PBT pour parentage-based tagging) est une nouvelle méthode de marquage du poisson axée sur la génétique qui se caractérise par le génotypage des stocks de géniteurs en écloserie. Le PBT est une méthode d'identification des stocks passive et non effractive, car les parents, et non la progéniture, sont échantillonnés génétiquement au moment du frai, « marquant » de ce fait la progéniture. Cette méthode fournit les mêmes renseignements que les étiquettes physiques traditionnelles, mais elle permet aussi de recueillir des renseignements plus détaillés que ce qu'il était possible d'obtenir auparavant pour des raisons d'ordre pratique ou autre au moyen des méthodes de marquage traditionnelles.

Selon l'article qui paraît aujourd'hui dans le Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques : « Cette étude menée dans le bassin de la Snake River constitue l'une des premières mises en application à grande échelle du PBT chez les salmonidés et jette les bases d'une adoption plus vaste de cette technologie, mettant à profit de ce fait la capacité sans précédent de marquer des millions de saumoneaux et la possibilité d'étudier diverses questions liées à la recherche halieutique et à la gestion des pêches. »

Le marquage génétique des poissons d'élevage au moyen du PBT s'avère extrêmement efficace, car le génotypage de centaines de parents géniteurs se traduit par le marquage de millions de descendants. Lorsqu'il est entièrement mis en application, le PBT peut « marquer » 100 % des poissons d'élevage.

« Le rôle des méthodes génétiques dans la gestion des pêches a franchi une étape importante », a déclaré Craig Steele, chercheur au Fish Genetics Laboratory de l'Idaho Department of Fish and Game à Eagle (Idaho) et auteur principal de cette étude. « La principale application de cette technologie est de fournir des renseignements sur l'origine et l'âge des poissons d'élevage. Toutefois, elle peut également fournir d'autres renseignements relatifs aux efforts de conservation et de gestion, dont des évaluations de diversité génétique, la réussite relative de reproduction et l'héritabilité de différents traits physiques ou comportementaux. »

Depuis 2008, un effort d'échantillonnage régional conjoint entre des organismes à l'échelle étatique, tribale et fédérale a entraîné la mise en application de cette méthode de marquage génétique chez la truite arc-en-ciel et le saumon quinnat d'élevage dans le bassin de la Snake River. Le Department of Fish and Game de l'Idaho (IDFG) et la Columbia River Inter-Tribal Fish Commission (CRITFC) ont vérifié la précision de cette nouvelle méthode et ont présenté les résultats de leur étude conjointe dans le Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques.

L'IDFG s'engage à adopter le PBT comme outil de gestion des pêches. Une démarche de collaboration avec la CRITFC est en cours pour étendre l'échantillonnage génétique au-delà du bassin de la Snake River et dans tout le bassin du Columbia. L'adoption de cette méthode génétique pour la gestion des pêches à grande échelle positionne cette région parmi les premières à utiliser cette technologie de pointe.

###

Cet article est disponible en libre accès dans le site Web du JCSHA : « Validation of Parentage-Based Tagging for hatchery steelhead in the Snake River basin »

Auteur-ressource : Craig Steele

Personne-ressource pour les médias (éditeur) : Jenny Ryan

À propos du Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques

Publié depuis 1901, le Journal canadien des sciences halieutiques et aquatiques (JCSHA) est l'une des meilleures revues halieutiques au monde et la principale publication du domaine multidisciplinaire des sciences aquatiques. Le JCSHA est publié par les Éditions Sciences Canada et fait partie de la prestigieuse collection de revues de NRC Research Press.

Avis de non-responsabilité

Les Éditions Sciences Canada (ESC) assurent la publication des revues de NRC Research Press, mais ne sont pas affiliées au Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Les articles publiés par les ESC sont évalués par des pairs, spécialistes dans leur domaine. Les points de vue des auteurs ne reflètent en aucun cas les opinions des ESC ni celles du CNRC. Toute demande de commentaires au sujet du contenu des études doit être acheminée directement aux auteurs.



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.