[ Back to EurekAlert! ]

Public release date: 22-Oct-2013

[ | E-mail ] Share Share

Contact: Julie Robert
julie.robert@muhc.mcgill.ca
514-934-1934 x71381
McGill University Health Centre

Des chercheurs de McGill/CUSM remportent un prix d'innovation mondial pour la stratégie d'autodépistage et l'application HIVSmart

Ce communiqué est disponible en anglais.

Le mardi 22 octobre, Montréal – L'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et l'Université McGill félicitent l'équipe dirigée par la Dre Nitika Pant Pai, qui a reçu le prix international ASAP (Accelerating Science Award Program) 2013 pour l'accélération des sciences. L'équipe s'est valu une reconnaissance mondiale pour avoir élaboré une stratégie novatrice d'autodépistage du virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Le prix, financé par la Public Library of Science (PLoS), Google et Wellcome Trust, salue les innovations scientifiques significatives issues du libre accès à la recherche. La Dre Nitika Pant Pai s'est vue décerner ce prix de 30 000 $ hier à la Banque mondiale, à Washington, DC.

« C'est une belle leçon d'humilité que de recevoir ce prix », affirme Dre Pant Pai, chercheure à l'IR-CUSM et professeure adjointe au département de médecine de l'Université McGill. Au nom de mon équipe, je tiens à remercier les commanditaires du prix et Grands Défis Canada, qui a subventionné cette recherche novatrice. »

Même si environ 2,5 millions de nouveaux cas de VIH sont diagnostiqués chaque année dans le monde, six cas sur dix restent non dépistés, souvent à cause de la stigmatisation rattachée au test. « Les outils d'autodépistage du VIH mis au point par la Dre Pant Pai et son équipe représentent une étape importante pour résoudre ce problème de santé mondiale », déclare Dr David Eidelman, doyen de la faculté de médecine et vice-principal (santé et affaires médicales) de l'Université McGill. « La Dre Pant Pai est une chercheure et une professeure talentueuse, dont le travail est une grande source d'inspiration pour les étudiants. Nous sommes très fiers de compter sur sa présence au sein de notre faculté. »

« La mise au point de cette application novatrice représente une percée majeure dans notre capacité d'affronter l'épidémie du VIH, qui touche des populations du monde entier », ajoute le Dr Vassilios Papadopoulos, directeur exécutif et scientifique en chef de l'IR-CUSM. « Malheureusement, la stigmatisation et la discrimination s'associent souvent au VIH. Je suis fier que nos chercheurs éliminent les obstacles et ouvrent ainsi la voie à un meilleur accès aux soins. »

La stratégie primée de dépistage du VIH, qui a été mise au point à l'Hôpital Royal Victoria du CUSM, est un test d'autodépistage par voie orale offert en vente libre qui permet de déceler la présence d'anticorps du VIH et qui est jumelé à un site Web interactif et à une application pour téléphone mobile appelée HIVSmart. Les usagers sont orientés dans un processus d'autodépistage confidentiel qui contient de l'information, des vidéos didactiques, une ligne d'assistance accessible en tout temps et un aiguillage confidentiel vers des soins et des conseils.

Les tests de dépistage du VIH dans les établissements de santé sont souvent moins utilisés en raison de la stigmatisation, de la discrimination, des problèmes liés à la confidentialité et des temps d'attente. La stratégie règle certains de ces problèmes de manière simple et efficace, car elle permet d'effectuer le test dans l'intimité de son foyer et d'obtenir des conseils médicaux immédiats.

« L'adoption du test d'autodépistage du VIH est source de controverse et de risque dans de nombreuses communautés du monde. Certaines questions et inquiétudes qui demeurent sans réponse empêchent les gens de faire le premier pas », confie Dre Pant Pai. « On ne peut ignorer le fait que les groupes dans lesquels le taux d'infection par le VIH est le plus élevé sont également marginalisés, pauvres et vulnérables. Ils ont des problèmes d'accès aux soins et ont besoin de types d'aide qui sont inutiles dans d'autres groupes. Nous avons mis au point cette innovation pour répondre à leurs besoins. »

« Grands Défis Canada, qui est financé par le gouvernement du Canada, est fier d'avoir soutenu l'idée audacieuse de la Dre Pant Pai, qui pourrait avoir des répercussions énormes sur la vie des personnes atteintes du VIH», s'enthousiasme Dr Peter A. Singer, président-directeur général de Grands Défis Canada. « La Dre Pant Pai est assurément une vedette en santé internationale ! »

Pour l'instant, HIVSmart est une application qui fonctionne seulement sur Android, mais les chercheurs planchent sur une version iOS et sur son adaptation en d'autres langues. « Nous espérons que cet outil sera accessible au plus grand nombre, grâce à des applications mobiles, et dans plusieurs pays, y compris le Canada, d'ici les prochains mois », conclut Dre Pant Pai.

Les autres membres de l'équipe de la Dre Pant Pai qui ont partagé ce prix sont Roni Deli-Houssein (adjoint de recherche – étudiant, CUSM), Caroline Vadnais (directrice de recherche, IR-CUSM) et Sushmita Shivkumar (MD en cours, promotion 2016, McGill).

###

Pour voir la vidéo du projet intitulé HIV Self-Test Empowers Patients de l'équipe de la Dre Pant Pai (en anglais) cliquez sur le lien : http://asap.plos.org/finalists/hiv-self-test-empowers-patients/.

Pour en savoir plus au sujet de l'application (en anglais) visitez le site suivant : http://www.nitikapantpai.com

Renseignements pour les médias :

Julie Robert
Affaires publiques et Planification stratégique
Centre universitaire de santé McGill
514 934 193, poste 71381
julie.robert@muhc.mcgill.ca
cusm.ca | facebook.com/cusm.muhc.ca



[ Back to EurekAlert! ] [ | E-mail Share Share ]

 


AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert! system.