Public Release:  Le trouble cognitif léger concomitant à la maladie de Parkinson pourrait être associé à une neurodégénérescence avancée

Résultats présentés au Congrès mondial de la maladie de Parkinson

University of Montreal

Ce communiqué est disponible en anglais.

MONTRÉAL - 2 octobre 2013. Des chercheurs de l'Université de Montréal et de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal ont suivi, pendant une période d'environ de 20 mois, l'évolution du cerveau de patients aux premiers stades de la maladie de Parkinson avec et sans trouble cognitif léger (TCL). Les résultats démontrent une évolution de l'amincissement cortical et de l'atrophie sous-corticale avec le temps significativement plus élevés chez les patients avec TCL que chez les patients sans TCL pendant la période, ce qui suggère qu'un TCL précoce chez les patients atteints de la maladie de Parkinson pourrait être associé à une neurodégénérescence accélérée. La sémiologie spécifique observée pourrait servir de prédicteur de la démence chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. L'étude a été dirigée par Alexandru Hanganu et Oury Monchi. M. Hanganu a présenté ses résultats le 2 octobre 2013 au Congrès mondial de la maladie de Parkinson à Montréal.

###

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.