Skip to main content
PUBLIC RELEASE DATE: 2 avril 2005

Agnes Sorel, premiere maitresse officielle d'un roi de France, a-t-elle ete empoisonnee ?



Reconstitution of Agns Sorel's face superimposed on the remains of her skull and her recumbent statue. Credits: artwork and photo by Philippe Charlier / CHRU de Lille - 2005.

Full size image available through contact

Grenoble (France), 2 avril 2005 - L'ESRF s'est replong dans le pass pour tudier la raison de la mort soudaine de la trs belle matresse du roi de France, Charles VII, au XVme sicle. Grce la lumire synchrotron, des cheveux et des morceaux de peau d'Agns Sorel ont t tudis et pourraient apporter des rponses sur sa mort. La raison de sa mort n'est pas encore connue, cependant des taux trs levs de mercure ont t trouvs dans sa dpouille. Cette dcouverte ouvre la porte de nombreuses hypothses. Les rsultats de cette tude ont t prsents Loches (France) o le corps a t r-enterr aprs avoir t exhum en septembre dernier pour cette recherche.

L'histoire d'Agns Sorel pourrait constituer la trame d'un roman feuilleton. Elle a t la premire matresse d'un roi de France a tre officiellement reconnue en tant que telle. Cette femme, rpute comme tant trs belle, tait galement trs intelligente. Elle a exerc une forte influence sur le roi et sur sa politique, ce qui lui a valu de nombreux ennemis la cour. Elle a donn naissance trois filles, et durant sa quatrime grossesse elle a rejoint Charles VII sur le lieu de la campagne de 1450 Jumiges, en Normandie. Peu de temps aprs, elle est tombe malade et, selon la version officielle, elle est morte d'un " flux de ventre ". Cependant, de nombreuses personnes s'accordent penser que cette mort soudaine serait due un empoisonnement compte tenu de tous les ennemis qu'elle avait.

Afin d'claircir les raisons de la mort d'Agns Sorel, intervenue vers l'ge de 28 ans, une quipe dirige par le Docteur Charlier du CHU de Lille tudie ses restes grce diffrentes techniques, pour essayer d'en tirer des conclusions. Ses cheveux et les morceaux de peau ont t examins avec les rayons X de l'Installation Europenne de Rayonnement Synchrotron (ESRF) et ont rvl des indices qui pourraient conduire les chercheurs jusqu' la cause de la mort d'Agns Sorel. Les expriences ont t ralises sur l'installation exprimentale ID18F l'ESRF avec la technique de micro-fluorescence des rayons X. Les scientifiques ont constat que les restes d'Agns Sorel contiennent des quantits anormales de mercure.

Cet lment chimique se retrouve dans le corps des personnes victimes d'empoisonnement ; nanmoins, des conclusions htives ne doivent pas en tre tires. Le mercure est aussi un lment que l'on trouve dans les traitements mdicaux de purge. Les scientifiques ont galement trouv des ufs de vers dans d'autres parties de son corps, ainsi que des traces d'une plante utilise cette poque comme traitement contre les vers. Ceci pourrait indiquer qu'elle se soignait elle-mme et qu'elle aurait pu ingrer une dose trop leve de mdicament, ce qui aurait provoqu la mort. Toutefois on peut aussi parfois trouver des traces de ce mtal dans le corps suite la mommification ou une contamination due l'environnement. Une autre hypothse serait qu'elle aurait ingr ce mtal durant sa vie, en utilisant par exemple des cosmtiques qui, l'poque, contenaient souvent des mtaux. Selon le Dr Charlier, " les rsultats des expriences effectues l'ESRF, contrairement d'autres expriences menes dans d'autres instituts, ont prouv que le mercure tait dj prsent dans ses cheveux avant sa mort, et que ceci est la cause de la mort ".

Cette recherche, en plus de son intrt historique, peut aussi amliorer la police scientifique actuelle : " Notre recherche validera des techniques mdicales et lgales qui pourront tre utilises dans les dossiers criminels " explique le Dr Charlier.

###

Cette recherche est finance par le Conseil Gnral de l'Indre et Loire et ses rsultats seront prsents la communaut scientifique lors d'une confrence du 22 au 24 avril Loches.