[ Back to EurekAlert! ] PUBLIC RELEASE DATE: Le 17 juin 2005

Contact: Ghyslain Charron
613-992-4447
Natural Resources Canada

Le gouvernement du Canada et celui de la Saskatchewan partageront les coûts de la décontamination de deux sites radioactifs

OTTAWA - Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui qu'il partagerait avec le gouvernement de la Saskatchewan les coûts de la décontamination de certaines anciennes mines d'uranium exploitées dans le nord de la province. Les frais de nettoyage seront déterminés dans un protocole d'entente que concluront les deux parties dans les prochains mois.

" En travaillant avec le gouvernement de la Saskatchewan pour décontaminer les sites de Gunnar et Lorado, nous respectons notre engagement de gérer la mise en valeur des ressources naturelles dans une optique de sécurité, de protection de l'environnement et de développement durable ", a déclaré le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable R. John Efford.

" Je suis heureux qu'on puisse maintenant s'attaquer au nettoyage de ces sites, a ajouté le ministre des Finances, l'honorable Ralph Goodale. Il s'agit d'une étape majeure dans la restauration de ces sites contaminés et la protection de l'environnement de la Saskatchewan. " Les mines d'uranium de Gunnar et Lorado ont été en activité durant les années 1950 jusqu'au début des années 1960. Cette exploitation faisait partie de l'effort du gouvernement du Canada en matière de sécurité nationale à l'époque. Lorsque les mines ont été fermées, il n'existait aucun cadre de réglementation pour confiner et traiter les déchets, ce qui a entraîné des conséquences écologiques néfastes pour les sols et les lacs aux alentours.

Les mines de Gunnar et Lorado étaient exploitées par le secteur privé. Cependant, les entreprises qui en ont tiré de l'uranium n'existent plus. Une société qui possède encore des droits sur une partie du site de Lorado contribuera aux travaux de nettoyage avec le gouvernement du Canada et la province de la Saskatchewan.

Le projet sera exécuté en trois phases. Au cours de la phase 1, qui durera au moins deux ans, on procédera à une évaluation environnementale aux termes de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale et on présentera une demande de permis de projet à la Commission canadienne de sûreté nucléaire. La phase 2, qui sera échelonnée sur trois ans au minimum, sera celle des travaux de nettoyage proprement dits. La phase 3 consistera à surveiller les sites pour s'assurer que les déchets sont traités et gérés comme il se doit.

Cette initiative correspond à l'engagement du gouvernement du Canada de protéger la santé de la population et l'environnement, et de créer des conditions favorables à l'essor de l'économie novatrice dont le Canada a besoin au XXIe siècle.

###

POUR LES DIFFUSEURS :

Le gouvernement du Canada a annoncé aujourd'hui qu'il partagerait avec le gouvernement de la Saskatchewan les coûts de la décontamination de certaines anciennes mines d'uranium exploitées dans le nord de la province. Les frais de nettoyage seront déterminés dans un protocole d'entente que concluront les deux parties dans les prochains mois.

Pour de plus amples renseignements, les journalistes peuvent communiquer avec :

Ghyslain Charron
Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
(613) 992-4447

Tom Ormsby
Directeur des communications
Cabinet du ministre
Ressources naturelles Canada
Ottawa
(613) 996-2007

Pat Breton
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Finances
(613) 996-7861


[ Back to EurekAlert! ]