[ Back to EurekAlert! ] PUBLIC RELEASE DATE: 14 juillet 2005
Ghyslain Charron, Relations avec les médias
613-992-4447
Ressources naturelles Canada, Ottawa

Tom Ormsby, Directeur des communications
Cabinet du ministre
613-996-2007
Ressources naturelles Canada, Ottawa

Données sur le fond marin : Le Canada et le Danemark font équipe pour réaliser des levés

OTTAWA - Le Canada et le Danemark ont convenu de faire équipe pour recueillir des données sur le fond marin. Celles-ci aideront les deux pays à respecter leurs engagements internationaux. Des représentants de Ressources naturelles Canada (RNCan) et de la Commission géologique du Danemark et du Groenland ont signé un protocole d'entente en ce sens à Ottawa le 27 juin 2005.

Le protocole décrit les levés à réaliser en collaboration dans les secteurs situés au nord de l'île d'Ellesmere, dans l'est de l'Arctique canadien, de même qu'au Groenland, un territoire autonome danois. Les levés aideront à établir les limites des plateaux continentaux des deux pays aux termes de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (UNCLOS).

" Grâce à cette démarche coopérative, nos pays nordiques pourront relever plus facilement les incroyables défis techniques et physiques que posent la rigueur du climat et l'ampleur des distances dans ces études, a dit le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable R. John Efford. En permettant au Canada et au Danemark de travailler en étroite collaboration à l'interprétation des données fournies par ces levés, ce protocole nous aidera à mieux comprendre cette région d'intérêt commun tout en réduisant nos coûts. "

La Commission géologique du Canada de RNCan et le Service hydrographique du Canada, qui relève du ministère des Pêches et des Océans, effectuent actuellement des levés afin de définir les limites des parties des plateaux continentaux canadiens de l'Arctique et de l'Atlantique qui se trouvent au-delà de la zone économique exclusive de 200 milles marins. Après être devenu membre de l'UNCLOS le 7 décembre 2003, le Canada dispose de 10 ans pour fournir à l'ONU des preuves de ces limites ainsi que des données techniques justificatives connexes.

L'établissement des limites du plateau continental canadien dans ces régions permettra au Canada de déterminer avec précision la totalité de la superficie visée sur laquelle il exercera des droits souverains exclusifs quant à l'exploration et à l'exploitation des ressources naturelles que celle-ci renferme, soit des minéraux, des hydrocarbures et des espèces sédentaires.

La conclusion de ce protocole avec le Danemark donne suite à l'engagement pris par le gouvernement du Canada d'assurer le développement durable de nos ressources naturelles, qui sont un élément vital de notre économie et de notre société. Elle s'inscrit dans la volonté du gouvernement de s'appuyer sur les forces vives de notre pays et des gens qui l'habitent.

###

POUR LES DIFFUSEURS :

Le Canada et le Danemark ont décidé de faire équipe pour recueillir des données sur le fond marin. Ces données aideront les deux pays à respecter leurs engagements internationaux. Des représentants de Ressources naturelles Canada et de la Commission géologique du Danemark et du Groenland ont signé un protocole d'entente en ce sens à Ottawa le 27 juin. Les levés réalisés aideront à établir les limites des plateaux continentaux des deux pays.


[ Back to EurekAlert! ]