Public Release: 

Des scientifiques arrivent à diagnostiquer précocement certaines pathologies oculaires telles que la dégénérescence maculaire associée à l'âge et à la kératite

University of Granada

Ce communiqué est disponible en anglais et espagnol.

Des chercheurs de l'Université de Grenade sont arrivés à réaliser un diagnostic précoce de certaines pathologies oculaires très fréquentes, comme la dégénérescence maculaire associée à l'âge et la kératite, moyennant l'application d'une technique optique qui, bien que préexistante, n'avait jamais été employée à cette fin.

Les scientifiques de l'UGR ont étudié la qualité de l'image chez des sujets affectés par une de ces pathologies, et ont trouvé une plus grande quantité d'aberrations oculaires et un niveau plus élevé de scattering (terme associé à la dispersion que souffre la lumière en traversant les différents espaces oculaires) dans les yeux affectés par rapport aux résultats obtenus dans les yeux sains, ce qui influe de façon significative dans le rendement visuel.

Ce travail a été réalisé par la chercheuse Carolina Ortiz Herrera, du Département d'Optique de l'Université de Grenade, et dirigé par les professeurs José Ramón Jiménez Cuesta et Francisco Pérez Ocón.

La dégénérescence maculaire associée à l'âge (DMAE) est la principale cause de la perte de vision centrale dans les pays développés, et affecte principalement les gens âgés de plus de cinquante ans. Quant à la kératite, elle produit une inflammation de la cornée avec risque de cécité dû aux graves altérations que peut souffrir la superficie cornéenne.

Instruments optiques

Pour mener à bien ce travail, les scientifiques ont mesuré la qualité de l'image avec deux instruments optiques, et ont employé un test psycho-physique afin de valoriser le rendement visuel. Les résultats obtenus pour les patients avec DMAE ont été comparés à ceux obtenus pour un groupe de contrôle d'un âge similaire et sans aucun type de pathologie oculaire. Ainsi, les chercheurs ont pu vérifier que les sujets affectés par cette pathologie ont un niveau plus élevé de scattering oculaire, qui pourrait être surtout dû à l'altération que souffre la lumière réfléchie sur la rétine endommagée des yeux présentant une DMAE, vu que, s'agissant d'une pathologie rétinienne, il n'y a pas de raison que l'optique soit altérée.

D'autre part, on a également étudié la qualité optique et le rendement visuel chez des patients affectés de kératite. Les yeux affectés de kératite présentent une qualité optique et un rendement visuel moindres qui, après la résolution de la pathologie, s'améliorent significativement. Cependant, une fois achevé le traitement médical, les yeux ayant souffert de kératite continuent de présenter une qualité d'image moindre par rapport à l'œil sain latéral, un résultat qui influe significativement sur le rendement visuel même après avoir atteint les valeurs normales d'acuité visuelle.

Caractérisation de la qualité visuelle

Les résultats de cette recherche menée à bien à l'UGR permettront de réaliser une caractérisation objective et complète de la qualité visuelle de patients atteints d'une de ces pathologies oculaires. Jusqu'à la date, l'usage de nouvelles techniques permettant de valoriser la qualité optique de l'œil de façon objective a été limité à des études sur la chirurgie réfractive ou sur les cataractes. Cependant, signale Carolina Ortiz Herrera, ce travail « peut s'avérer spécialement intéressant pour établir un diagnostic précoce de certaines pathologies oculaires comme la dégénérescence maculaire associée à l'âge, cause principale de la perte de vision centrale dans les pays développés. »

En outre, cette technique permet de mener à bien une monitorisation des étapes possibles desdites maladies. Ortiz Herrera souligne l'importance d'inclure « aussi bien dans la pratique clinique de l'optométrie que dans l'ophtalmologie » l'usage de nouvelles techniques pouvant indiquer de façon objective une détérioration dans la vision, même quand les valeurs d'acuité visuelle sont normales, étant donné que « la vision ne consiste pas seulement à bien voir, mais incorpore également les idées de qualité et de confort. »

###

Les résultats de cette thèse de doctorat ont donné lieu à deux publications dans des revues très prestigieuses internationalement comme le Journal of Modern Optics et Cornea. Ils paraîtront prochainement dans Current Eye Research.

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.