Public Release: 

L'activité physique prescrite comme médicament parmi les équipes Santé familiale : une étude

Le modèle interdisciplinaire de soins primaires : le milieu idéal pour promouvoir l'activité physique comme médicament

Canadian Science Publishing (NRC Research Press)

Ce communiqué est disponible en anglais.

Pour mieux comprendre l'utilisation actuelle de l'activité physique comme médicament parmi les équipes Santé familiale (ESF) en Ontario, des chercheurs du Département de kinésiologie de l'Université de Waterloo et du Centre for Family Medicine Family Health Team ont mené une analyse environnementale auprès de 102 ESF. Leurs résultats paraissent aujourd'hui dans la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme.

Les équipes Santé familiale (ESF) s'inscrivent dans une transition vers un modèle multidisciplinaire de soins primaires qui répond aux besoins d'une collectivité en matière de soins de santé en permettant à différents professionnels de la santé de travailler ensemble sous un même toit. À l'heure actuelle, les ESF desservent une proportion relativement faible d'Ontariens; toutefois, leur structure multidisciplinaire pourrait créer un environnement idéal pour promouvoir l'activité physique, car la plupart des Canadiens reçoivent des soins de santé par l'intermédiaire du système de soins primaires. Les avantages de l'activité physique pour la santé ne sont plus à démontrer; cependant, la meilleure façon d'inciter les Canadiens à mener une vie active reste encore à trouver.

Avant de mener cette analyse environnementale, on ne connaissait pas le nombre et les types de services de promotion de l'activité physique ni les types de professionnels qui assurent la prestation de conseils en matière d'activité physique dans les ESF de l'Ontario.

Les chercheurs ont constaté que près de 60 % des ESF interrogées en Ontario offrent des services d'activité physique. Toutefois, les types de services, leur durée et les populations visées varient d'une ESF à l'autre. Souvent, les services d'activité physique sont offerts seulement aux personnes ayant des problèmes ou des besoins particuliers plutôt qu'à l'ensemble de la population.

Comme le rapportent les auteurs de cette étude : « De nombreux types de professionnels paramédicaux facilitent la prestation de services d'activité physique. La diversité des qualifications est toutefois préoccupante, car elle laisse entendre que les personnes qui offrent un traitement par l'activité physique n'ont pas toujours les qualifications requises relativement à la prescription et à la prestation de conseils en matière d'activité physique. »

Cameron Moore, affilié au Département de kinésiologie de l'Université de Waterloo et coauteur de l'étude, affirme : « Il est prometteur que près de 60 % des ESF interrogées offrent un service d'activité physique. Toutefois, il est nécessaire de poursuivre les efforts pour accroître l'accessibilité aux traitements par l'activité physique offerts par l'intermédiaire des soins primaires et améliorer leur uniformisation. »

« En Ontario, le terme kinésiologue est un titre professionnel nouvellement accrédité dont le champ de pratique comprend la promotion et la prescription d'activités physiques. Nous estimons que des conseillers en activité physique qui sont des kinésiologues agréés possédant une expertise en matière de prescription d'activités physiques et de counselling comportemental sont tout indiqués comme fournisseurs de soins primaires dans les ESF. »

Cet article intitulé « Physical Activity as Medicine among Family Health Teams: An Environmental Scan of Physical Activity Services in an Interdisciplinary Primary Care Setting » paraît aujourd'hui dans la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme.

###

Veuillez citer Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme comme source de l'article et inclure l'hyperlien vers cette étude : dx.doi.org/10.1139/apnm-2014-0387.

Personnes-ressources pour les médias :

Jenny Ryan (Communications, Éditions Sciences Canada) : jenny.ryan@nrcresearchpress.com
Cam Moore (Auteur) : c8moore@uwaterloo.ca

À propos de la revue

La revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme publie des articles de recherche originaux, des synthèses et des commentaires axés sur l'application des connaissances sur la physiologie, la nutrition et le métabolisme à l'étude de la santé humaine, de l'activité physique et de la condition physique. Elle fait partie de la collection de revues de NRC Research Press et est publiée par les Éditions Sciences Canada. Cette revue est affiliée à la Société canadienne de physiologie de l'exercice et à la Société canadienne de nutrition.

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.