Public Release: 

Hausse de la fréquence des repas familiaux grâce à une nouvelle présentation en milieu scolaire

Permettre aux adolescents d'acquérir de l'assurance pour cuisiner et aider à la préparation des repas profite à toute la famille

Canadian Science Publishing (NRC Research Press)

Ce communiqué est disponible en anglais.

Ottawa (Ontario), le 13 août 2015 - De nouvelles études montrent que l'enseignement de techniques culinaires pratiques aux jeunes adolescents entraîne des changements positifs pour tous les membres de la famille. En effet, dans un article paru aujourd'hui dans Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme, revue publiée par NRC Research Press (une division des Éditions Sciences Canada), des chercheurs ont évalué la présentation Kinect-Ed. Ils ont constaté une hausse de la fréquence des soupers familiaux suivant la participation au programme.

Le programme Kinect-Ed, une présentation éducative stimulante de 90 minutes sur nutrition, a été élaboré afin d'encourager les jeunes adolescents (de la 6e à la 8e année) à participer à la préparation des repas et d'augmenter la fréquence des soupers familiaux. Kinect-Ed a été réalisé par Sandi Richard, animatrice à Food Network, et la Dre Sarah Woodruff, professeure au département de kinésiologie de l'Université de Windsor. La présentation Kinect-Ed met à contribution le milieu scolaire pour faire des démonstrations interactives qui expliquent les effets de la consommation excessive de matières grasses, de sucre et de sel sur l'organisme.

Dans cette étude, les chercheurs de l'Université de Windsor ont constaté une augmentation de la fréquence des soupers familiaux en raison du nombre accru de familles qui mangent ensemble à la suite de la présentation Kinect-Ed. « Cette recherche est fondée sur des études antérieures qui semblent indiquer que l'augmentation de la fréquence des repas familiaux est associée à de meilleurs résultats scolaires, à une meilleure estime de soi, à une meilleure santé mentale et à une probabilité inférieure d'adopter des habitudes dangereuses comme le tabagisme et la consommation d'alcool », affirme Sara Santarossa, auteure principale et diplômée de l'Université de Windsor. « Les résultats de notre étude montrent que la présentation du programme Kinect-Ed entraîne des bienfaits réels, dont la hausse de la fréquence des soupers familiaux et de la préparation de repas, l'augmentation de la confiance en soi pour cuisiner et l'amélioration des techniques de préparation des aliments. » Le fait de prendre plus souvent des repas en famille au cours de l'adolescence est souvent associé à une saine alimentation et à l'adoption d'habitudes alimentaires positives chez les jeunes adultes. Jusqu'à maintenant, il existait peu d'études sur les interventions culinaires et les repas familiaux.

Autre avantage pour les parents, le fait d'encourager les jeunes adolescents à participer à la préparation des repas et à cuisiner peut réduire le temps dont les parents ont besoin pour préparer les repas, ce qui permet de manger plus souvent en famille. La promotion des repas familiaux est relativement facile. Par ailleurs, des initiatives rentables de promotion de la santé et des interventions simples peuvent améliorer la santé des enfants.

L'établissement de partenariats entre les éducateurs et les conseils scolaires est nécessaire au succès du programme. Kinect-Ed a été conçu pour être présenté dans les écoles et nécessite le soutien des conseils scolaires et des éducateurs pour toucher un plus grand nombre d'adolescents.

L'article « An evaluation of the Kinect-Ed presentation, a motivating nutrition and cooking intervention for young adolescents in grades 6-8 », rédigé par Sara Santarossa, Jillian Ciccone et Sarah J. Woodruff, a été publié aujourd'hui dans la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme.

Consultez la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme en ligne pour lire l'étude complète.

###

Citation

Veuillez citer la revue Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme comme source de cet article et incorporer un hyperlien vers l'étude de recherche : dx.doi.org/10.1139/apnm-2015-0110.

Personnes-ressources pour les médias :

Rebecca Ross, gestionnaire des communications, Éditions Sciences Canada, rebecca.ross@cdnsciencepub.com.

Référence

« An evaluation of the Kinect-Ed presentation, a motivating nutrition and cooking intervention for young adolescents in grades 6-8 » de Sara Santarossa, Jillian Ciccone et Sarah J. Woodruff

Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme, 2015, 10.1139/ apnm-2015-0110.

À propos de la revue

Physiologie appliquée, nutrition et métabolisme diffuse des articles de recherche originaux, des synthèses et des commentaires axés sur l'application des connaissances sur la physiologie, la nutrition et le métabolisme à l'étude de la santé humaine, de l'activité physique et de la condition physique. Les recherches, les synthèses et les symposiums publiés intéresseront les physiologistes de l'exercice, les spécialistes du conditionnement physique et des exercices de réadaptation, les intervenants en santé publique, les professionnels de la santé, et les spécialistes de la physiologie fondamentale et appliquée, de la nutrition et de la biochimie.

Avis de non-responsabilité

Les Éditions Sciences Canada exercent leurs activités sous le nom de marque NRC Research Press et ne sont pas affiliées au Conseil national de recherches du Canada. Les articles publiés par les Éditions Sciences Canada sont évalués par des pairs, spécialistes dans leur domaine. Les points de vue des auteurs ne reflètent en aucun cas les opinions des Éditions Sciences Canada. Toute demande de commentaires au sujet du contenu des études doit être acheminée directement aux auteurs.

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.