Public Release: 

Matthew Hill est le jeune chercheur de l'ACN 2016

Matthew Hill recevra le prix du jeune chercheur de l'ACN 2016 au 10ème congrès annuel de l'Association canadienne des neurosciences à Toronto le 31 mai 2016

Canadian Association for Neuroscience

IMAGE?

IMAGE: Matthew Hill view more

Credit: Hotchkiss Brain Institute

Ce communiqué est disponible en anglais.

L'Association canadienne des neurosciences est fière d'annoncer que Matthew Hill, du Hotchkiss Brain Institute de l'University of Calgary, recevra le prix du jeune chercheur de l'ACN 2016 au 10ème congrès annuel de neuroscience canadien à Toronto, le 31 mai 2016. Les recherches du Dr Matthew Hill permettent d'expliquer comment notre cerveau s'adapte, ou non, au stress. Il a démontré l'importance du système endocannabinoïde pour l'atténuation de la réponse au stress et dans la régulation de la réponse émotive du cerveau. Ses travaux novateurs avec les rongeurs ont montré que l'exposition au stress chronique cause l'effondrement du système endocannabinoïde. Il a aussi montré que le renforcement du système endocannabinoïde produisait des changements comportementaux suggérant une réduction de l'anxiété et des réponses d'adaptation actives au stress, et que des antidépresseurs traditionnels utilisent le système endocannabinoïde pour diminuer l'activation de la réponse au stress. Ces travaux ont mené à l'hypothèse qu'un système endocannabinoïde défectueux pourrait être une des causes sous-jacentes de conditions psychiatriques reliées au stress comme la dépression et le stress post-traumatique.

En plus de montrer que les endocannabinoïdes régulent le stress, le Dr Hill a tenté d'élucider les mécanismes par lesquels ils agissent. Dans une série de publications très citées, il a montré que la signalisation endocannabinoïde peut prévenir la réponse au stress, que les hormones de stress utilisent les endocannabinoïdes pour mettre fin la réponse au stress, et que le signalement par les endocannabinoïdes est requis pour moduler l'excitabilité des circuits du stress, contribuant ainsi à la capacité du cerveau de s'adapter à des expositions répétées au stress. Ses travaux récents tentent d'expliquer comment le stress chronique entrave le signalement par les endocannabinoïdes pour générer l'anxiété pathologique.

Les perspectives nouvelles que le Dr Hill a acquises par sa recherche avec les animaux l'ont amené à collaborer avec des cliniciens pour étudier le rôle des endocannabinoïdes chez les humains. Ses travaux ont montré que le système endocannabinoïde régule la réponse au stress chez l'humain et que ce système est défectueux chez des individus souffrant de dépression majeure et de stress post-traumatique. Cette recherche a mené à l'exploration de nouvelles approches thérapeutiques, étudiant le potentiel des endocannabinoïdes pour traiter ces désordres psychiatriques.

La productivité de Matthew Hill, en terme de quantité et de qualité de ses publications scientifiques, est impressionnante. Il a publié dans les plus grands journaux du domaine, incluant the Journal of the American Medical Association (JAMA), Nature, Nature Neuroscience, Neuron, the Journal of Neuroscience et Molecular Psychiatry.

Son expertise et l'originalité de sa recherche sont bien reconnus, comme en témoigne le fait qu'il ait été invité à présenter ses recherches plus de 50 fois au cours des cinq dernières années, à de nombreuses conférences internationales et en tant que conférencier invité dans les universités et instituts de recherche au Canada et aux États-Unis, y compris l'Université McGill , Université de Columbia, l'Université Emory et le national Institutes of Health. Il a également été invité à présenter en Europe, y compris à l'Institut Max Planck de psychiatrie à Munich en Allemagne, et à l'Université de Groningen aux Pays-Bas. Les recherches de M. Hill ont également présentées dans de nombreux médias, y compris le New York Times, Scientific American et radio de CBC. Le Dr Matthew Hill est l'un des rares chercheurs en début de carrière à avoir reçu une subvention Fondation des IRSC.

M. Hill a démontré son leadership dans le domaine de la recherche sur les cannabinoïdes comme président sortant du Consortium canadien pour l'investigation des cannabinoïdes, et le Président élu de la Société internationale de recherche sur les cannabinoïdes.

Le leadership de M. Hill en recherche, l'originalité et la qualité de son travail, et le niveau impressionnant de reconnaissance qu'il a acquis au niveau international montrent qu'il est un jeune neuroscientifique exceptionnel. L'Association canadienne des neurosciences est très fière de décerner le prix du Jeune chercheur de l'ACN 2016 à Matthew Hill.

###

Cinq articles marquants de Matthew Hill

Gray, J.M., Vecchiarelli, H.A., Morena, M., Lee, T.T., Hermanson, D., Kim, A.B., McLaughlin, R.J., Hassan, K., Kuhne, C., Wotjak, C.T., Deussing, J.M., Patel, S. & Hill, M.N. (2015). Corticotropin releasing hormone drives anandamide hydrolysis in the amygdala to promote anxiety. Journal of Neuroscience 35(9), 3879-3892.

Dincheva, I., Drysdale, A.T., Hartley, C.A., Johnson, D.C., Jing, D.Q., King, E.C., Ra, S., Gray, J.M., Yang, R.R., DeGruccio, A.M., Huang, C., Cravatt, B.F., Glatt, C.E., Hill, M.N., Casey, B.J. & Lee, F.S. (2015). FAAH genetic variation enhances frontoamygdala function in mouse and human. Nature Communications 6, 6395.

Hill, M.N., Anilkumar, S., Filipski, S.B., Iverson, M., Stuhr, K.L., Keith, J.M., Cravatt, B.F., Hillard, C.J., Chattarji, S. & McEwen, B.S. (2013). Disruption of fatty acid amide hydrolase activity prevents the effects of chronic stress on anxiety and amygdalar microstructure. Molecular Psychiatry 18(10), 1125-1135.

Hill, M.N., McLaughlin, R.J., Bingham, B., Shrestha, L., Lee, T.T., Gray, J.M., Hillard, C.J., Gorzalka, B.B. & Viau, V. (2010). Endogenous cannabinoid signaling is essential for stress adaptation. Proceedings of the National Academy of Sciences USA 107(20), 9406-9411.

Bowles, N.B., Karatsoreos, I.N., Li, X., Vemuri, V.K., Wood, J.A., Li, Z., Tamashiro, K., Schwartz, G.J., Makriyannis, A.M., Kunos, G., Hillard, C.J., McEwen, B.S. & Hill, M.N. (2015). A peripheral endocannabinoid mechanism contributes to glucocorticoid-mediated metabolic syndrome.Proceedings of the National Academy of Sciences USA 112, 285-290.

Apprenez en plus sur Matthew Hill

Voir le profil CRC de Matthew Hill:

Chaire de recherche en neurobiologie du stress http://www.chairs-chaires.gc.ca/chairholders-titulaires/profile-fra.aspx?profileId=2940

Profil de Matthew Hill au Hotchkiss Brain Institute: http://www.hbi.ucalgary.ca/profiles/dr-matthew-hill

Calgary's Top 40 under 40 (2014) Lisez cet article sur la nomination du Dr Hill dans la liste des top 40 de moins de 40 ans de Calgary:

http://www.avenuecalgary.com/Top-40-Under-40/Matthew-Hill/

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.