News Release 

Un comité d'experts définit les principaux risques climatiques pour le Canada et évalue le potentiel d'adaptation

Council of Canadian Academies

IMAGE

IMAGE: A new CCA expert panel report view more 

Credit: Council of Canadian Academies

Un comité d'experts formé par le Conseil des académies canadiennes (CAC) a défini les principaux risques des changements climatiques qui pèsent sur le Canada et a déterminé que de nombreux coûts et dommages pourraient être évités par une adaptation rapide et judicieuse.

Le climat canadien change et de récentes recherches montrent que les températures augmentent deux fois plus vite au pays que la moyenne mondiale. Au cours des 20 prochaines années, le Canada peut s'attendre à des épisodes de chaleur extrême plus fréquents et plus aigus, au dégel du pergélisol et à la hausse des précipitations extrêmes.

« Les changements climatiques ont des conséquences de plus en plus coûteuses et perturbatrices et selon les projections actuelles, le réchauffement se poursuivra au Canada comme dans le reste du monde, quelle que soit l'évolution des émissions mondiales, déclare L. John Leggat, Ph. D, FACG, président du comité d'experts. Connaître les principaux risques climatiques auxquels nous sommes confrontés et le rôle de l'adaptation dans leur atténuation peut nous permettre d'intervenir de façon efficace ».

Le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada a demandé au CAC d'examiner les principaux risques des changements climatiques pour le Canada et leur importance relative. D'autres études se sont déjà penchées sur ces risques pour des secteurs ou des ministères en particulier, mais peu ont adopté une approche pangouvernementale visant à prioriser les réponses du gouvernement.

Les principaux risques des changements climatiques pour le Canada détermine les principaux domaines de risques d'après l'ampleur et la probabilité des dommages potentiels et évalue ces domaines en fonction de la capacité de la société à s'adapter et à atténuer les effets néfastes. Les 12 principaux domaines de risques sont : agriculture et alimentation, communautés côtières, écosystèmes, pêcheries, foresterie, dynamique géopolitique, gouvernance et capacité, santé et bien-être humains, modes de vie autochtones, communautés nordiques, infrastructures physiques et eau.

Le rapport décrit également une démarche permettant de guider la priorisation des risques et les mesures d'adaptation fédérales. Le comité d'experts y présente de plus une méthode à plusieurs couches pour prioriser les mesures d'adaptation selon la connaissance des risques, du potentiel d'adaptation et des rôles et responsabilités fédéraux.

« L'identité géographique, environnementale et sociétale unique du Canada conditionne les dangers auxquels il fait face et son exposition aux risques climatiques, affirme Eric M. Meslin, Ph. D, MACSS, président-directeur général du CAC. Ce rapport expose une approche générale de la priorisation de ces risques, qui, nous l'espérons, guidera les décisions relatives aux démarches d'adaptation».

Visitez le http://www.rapports-cac.ca pour télécharger le rapport.

###

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.