News Release 

Selon une étude, un médicament expérimental destiné à réduire le cholestérol s'avère efficace pour abaisser le mauvais cholestérol

Mayo Clinic

PHILADELPHIA, Pennsylvania -- Des injections administrées deux fois par an, d'un médicament expérimental de réduction du cholestérol, appelé Inclisiran, se sont avérées efficaces pour abaisser le cholestérol des lipoprotéines de basse densité (LDL), souvent appelé mauvais cholestérol, chez des patients prenant déjà la dose maximale de médicaments à base de statines, selon les données de l'essai ORION-10 présenté samedi 16 novembre, lors des Sessions scientifiques 2019 de l'American Heart Association.

Des niveaux élevés de cholestérol LDL, qui s'accumulent dans les parois des artères, qui les durcissent et les rétrécissent, augmentent le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux.

« Il est essentiel de maintenir un niveau bas du LDL pendant une période prolongée afin de réduire le risque de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux », déclare R. Scott Wright, M.D., cardiologue à la Mayo Clinic et chercheur principal de l'essai ORION-10.

ORION-10, une étude de phase 3 randomisée, à double insu et contrôlée contre placebo réalisé sur 145 sites aux États-Unis, a concerné 1 561 participants atteints d'une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie (maladie où la plaque s'accumule dans les artères) et souffrant d'un taux LDL élevé (supérieur à 70 milligrammes par décilitre), malgré des traitements à base d'une administration maximale tolérée de statines orales. Les participants ont reçu Inclisiran ou un placebo par injection sous-cutanée à l'inclusion, puis à trois mois et tous les six mois par la suite.

Inclisiran, développé par The Medicines Company, est un médicament siRNA (petit ARN interférent) et représente le seul médicament anti-cholestérol de sa catégorie. Le médicament reproduit une variante génique et empêche la production de la protéine PCSK9, qui à son tour abaisse le taux de LDL.

Les résultats ont montré que l'Inclisiran administré au départ, puis de nouveau à trois mois et tous les six mois, a entraîné des réductions des taux de LDL ajustées au placebo de 58 % au jour 510 et a démontré des réductions des taux de LDL ajustées au placebo en moyenne temporelle de 56 % du jour 90 au jour 540.

« Les données montrent que l'Inclisiran administré deux fois par an a permis d'obtenir des réductions durables et indéniables du taux de LDL, tout en assurant un excellent profil d'innocuité sans aucun effet secondaire sur le plan hépatique ou rénal lié au traitement », explique le Dr Wright. « L'administration semestrielle par un professionnel de la santé coïncide avec les consultations habituelles des patients, ce qui peut contribuer à l'observance du traitement médicamenteux ».

Le Dr. Wright a reçu des honoraires de consultation de The Medicines Company au cours de la dernière année.

###

À propos de Mayo Clinic

Mayo Clinic est une organisation à but non lucratif, engagée dans l'innovation dans la pratique, la formation et la recherche cliniques. Elle offre une oreille bienveillante et fournit une expertise et des réponses à tous ceux qui souhaitent guérir. Rendez-vous sur Mayo Clinic News Network pour obtenir d'autres actualités de Mayo Clinic et An Inside Look at Mayo Clinic pour en savoir plus sur Mayo Clinic.

Contact médias : Sharon Theimer, Affaires publiques de la Mayo Clinic, 507-284-5005, courriel : newsbureau@mayo.edu

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.