News Release 

Découvertes 2019 de Québec Science : des chercheurs de McGill à l'honneur

Des scientifiques de l'Université McGill en tête de quatre des dix découvertes de 2019

McGill University

Les chercheurs de l'Université McGill font bonne figure dans le palmarès des 10 découvertes québécoises les plus marquantes de l'année, dressé par la revue Québec Science. En effet, un jury composé de chercheurs et de journalistes a salué les travaux d'avant-garde des scientifiques mcgillois que voici : Günther Grill, Bernhard Lehner, Tomislav Frišči?, Heidi M. McBride, Samantha Gruenheid et Ehab Abouheif.

Voici une brève description des découvertes retenues par les jurés.

Günther Grill et Bernhard Lehner, en collaboration avec une équipe internationale, ont évalué la connectivité de 12 millions de kilomètres de rivières et de fleuves dans le monde. C'est là le tout premier relevé rendant compte du lieu et de l'étendue des rivières et des fleuves s'écoulant encore librement sur la planète. De plus, leur méthode pourra servir à la surveillance de ces cours d'eau au fil des ans.

Tomislav Frišči? a démontré pour la toute première fois, en collaboration avec des chercheurs du Canada, de la Croatie et du Royaume-Uni, qu'il était possible de créer des attractions fortes et stables entre certains des éléments les plus lourds du tableau périodique. Cette avancée fondamentale en chimie supramoléculaire ouvre la voie à la fabrication de matériaux aux propriétés inusitées et pourrait un jour conduire à des innovations, par exemple des ordinateurs imperméables.

Heidi M. McBride, Samantha Gruenheid et leurs collaborateurs ont constaté qu'une infection intestinale pouvait mener à une maladie s'apparentant à la maladie de Parkinson chez un modèle de souris dépourvu d'un gène lié à cette affection chez l'être humain. Cette découverte vient étayer des travaux antérieurs du même groupe laissant entrevoir l'existence d'une importante composante immunitaire dans la survenue de la maladie de Parkinson et ouvrant la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Ehab Abouheif a dirigé une équipe de chercheurs qui a fait une étonnante découverte : la colonie de fourmis assure elle-même l'équilibre entre ses soldates et ses ouvrières grâce à un organe en apparence sans importance, présent brièvement aux derniers stades du développement larvaire. Au vu de cette trouvaille, on peut se demander si des organes en apparence sans intérêt, par exemple l'appendice chez l'être humain, pourraient jouer un rôle régulateur de premier plan pendant le développement.

###

L'Université McGill

Fondée en 1821 à Montréal, au Québec, l'Université McGill figure au premier rang des universités canadiennes offrant des programmes de médecine et de doctorat. Année après année, elle se classe parmi les meilleures universités au Canada et dans le monde. Établissement d'enseignement supérieur renommé partout dans le monde, l'Université McGill exerce ses activités de recherche dans deux campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles; elle compte 300 programmes d'études et au-delà de 40 000 étudiants, dont plus de 10 200 aux cycles supérieurs. Elle accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 12 800 étudiants internationaux représentant 31 % de sa population étudiante. Au-delà de la moitié des étudiants de l'Université McGill ont une langue maternelle autre que l'anglais, et environ 19 % sont francophones.

https://www.mcgill.ca/newsroom/fr

http://twitter.com/McGillU

Disclaimer: AAAS and EurekAlert! are not responsible for the accuracy of news releases posted to EurekAlert! by contributing institutions or for the use of any information through the EurekAlert system.