Skip to main content

la date publique de communiqu: 22 le juin 2007

Le CERN annonce un nouveau calendrier de démarrage pour l'accélérateur de particules le plus puissant du monde

Ce communiqu est aussi disponible en anglais.

Genve, le 22 juin 2007. Lors d'une intervention la 142e session du Conseil du CERN1 tenue ce jour, Robert Aymar, Directeur gnral de l'Organisation, a annonc que le Grand collisionneur de hadrons (LHC) dmarrerait en mai 2008, pour les premiers travaux dtude de la physique dans des domaines inexplors des hautes nergies. Le projet dexploitation basse nergie, prvu initialement pour cette anne, a t abandonn en raison de plusieurs petits retards accumuls au cours des derniers mois de linstallation et de la mise en service du LHC, auxquels est venue sajouter la dfaillance en mars dun des lments de la machine lors d'un essai de pression.

Le LHC est un instrument scientifique dune complexit sans prcdent ; avec ses 27 kilomtres de circonfrence, ce sera la plus grande installation supraconductrice du monde. Le refroidissement du premier secteur de la machine jusqu une temprature de 1,9 K (-271,3C) une temprature plus froide que celle de lespace intersidral a commenc cette anne, et a t riche denseignement. Ce refroidissement a pris plus longtemps que prvu, mais il a permis lquipe dexploitation du LHC d'aplanir les difficults initiales et d'acqurir une exprience dont il sera tir parti pour les sept secteurs restants de la machine. Une fois ce secteur refroidi, les essais de mise sous tension du secteur ont commenc et le refroidissement d'un deuxime secteur commencera bientt.

En mars, un ensemble magntique appel triplet interne, fourni au CERN dans le cadre de la contribution des tats-Unis au projet LHC, n'a pas rsist un essai de pression. Un procd de rparation a t dfini et la rparation est en cours.

Pour Lyn Evans, chef du projet LHC, le calendrier prvoyant une exploitation basse nergie la fin de lanne tait extrmement tendu en raison de plusieurs petits retards, mais avec le problme des triplets internes, il est maintenant impossible tenir. Nous commencerons lexploitation pour la physique en mai 2008, comme nous lavions toujours prvu auparavant, et nous qualifierons du mme coup la machine pour lexploitation pleine nergie.

Le nouveau calendrier prvoit pour cette anne le refroidissement et la mise sous tension successivement de chacun des secteurs du LHC. Tout au long de lhiver, la mise en service du matriel se poursuivra, de sorte que le LHC sera prt pour l'exploitation pleine nergie lorsque les acclrateurs du CERN seront lancs au printemps. La mise en service dun nouvel acclrateur de particules est une tche complexe. Les faisceaux seront injects basse nergie et faible intensit, pour que lquipe dexploitation puisse acqurir de lexprience dans la matrise de la nouvelle machine. Lintensit et lnergie seront ensuite releves progressivement.

Dmarrer un nouvel acclrateur ne consiste pas simplement appuyer sur un bouton, explique Lyn Evans, mais nous esprons observer des collisions haute nergie d'ici l't.

Paralllement, linstallation de matriels imposants et tout aussi innovants se poursuivra pour les expriences associes cet acclrateur exceptionnel. Ce travail norme sera achev selon un calendrier cohrent avec celui de lacclrateur.

Autre vnement important, le Conseil du CERN a accept daccrotre le financement du CERN pour la priode 2008-2011, marquant ainsi un premier pas vers la mise en oeuvre des dcisions prises par le Conseil en juillet 2006 concernant les orientations stratgiques de la physique des particules en Europe.

Cette dcision est importante pour lavenir de la physique des particules en Europe, a dclar Robert Aymar, Directeur gnral du CERN, car elle nous permet de rnover linfrastructure du laboratoire, de prparer les amliorations venir du LHC et de relancer un programme de R&D pour le long terme.

Le LHC sappuie sur toute une chane dacclrateurs de particules, dont le plus ancien a t construit dans les annes 50. Leur bon fonctionnement est essentiel pour une bonne exploitation du LHC. Ces ressources supplmentaires serviront rnover l'infrastructure du CERN et en tirer parti pour l'avenir.

###

1 Le CERN, Organisation europenne pour la recherche nuclaire, est le premier centre mondial de recherche en physique des particules. Il a son sige Genve et a actuellement pour Etats membres l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grce, la Hongrie, l'Italie, la Norvge, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Rpublique slovaque, la Rpublique tchque, le Royaume-Uni, la Sude et la Suisse. L'Inde, Isral, le Japon, la Fdration de Russie, les Etats-Unis d'Amrique, la Turquie, la Commission europenne et l'UNESCO ont le statut d'observateur.